Fin technicien, l’ingénieur textile mène des travaux de recherche et de développement dans le but de découvrir des textiles innovants. Dans le secteur de l’habillement, du médical ou encore du bâtiment, les tissus et les matières n’ont plus aucun secret pour lui. Tissu intelligent, matériaux high-tech pour la fabrication de produits et d’éléments aéronautiques… Tout type d’industrie peut faire appel à l’ingénieur. Son expertise est également attendue dans le domaine du contrôle qualité et du suivi de production. Si vous souhaitez en savoir plus sur la fonction d’ingénieur textile, parcourez notre fiche métier. Études, formation, rôle, missions, qualités et compétences… Découvrez les facettes de cet emploi, faisant partie du domaine ingénierie. 

Quel est le rôle d’un ingénieur textile ?

L’ingénieur textile mène des études et des recherches, des tests et des essais dans le domaine de l’ingénierie textile. À l’aide de la microencapsulation, il élabore ou améliore des matériaux souples et innovants et des tissus textiles techniques : 

  • parfumés, 
  • anti-transpirants, 
  • anti-tâches, 
  • anti-UV,
  • fibres antibactériennes, 
  • filtrants, 
  • résistants aux chocs et aux températures, 
  • imperméables, 
  • déperlants…

Ces nouveaux produits textiles sont recherchés dans plusieurs secteurs d’activité comme la mode (chaussures imperméables), l’aéronautique, l’automobile, le sport (tee-shirt connecté), le médical (sangles, masques), l’agriculture, le bâtiment, le génie civil et l’emballage. Le rôle d’un ingénieur textile est très varié et dépend de l’entreprise dans laquelle il évolue. Il peut exercer au sein d’un laboratoire de recherche ou d’un bureau d’études afin d’encadrer et de coordonner les équipes de développement (techniciens et chimistes), en charge de chaque projet. Il peut entrer en relation avec les services vente, marketing et production. En début de chaîne, l’ingénieur peut acheter les matières premières selon le cahier des charges défini et intervenir sur l’étape de fabrication et de finition. Le plus souvent, il travaille au sein du service “recherche et développement”, en tant qu’ingénieur chef de projet ou ingénieur d’études. L’ingénieur textile doit constamment innover afin de répondre aux attentes des consommateurs et de l’industrie. Il doit être incollable sur les nouvelles technologies et doit savoir analyser les besoins des clients pour proposer de nouveaux produits.

Quelles sont les missions d’un ingénieur textile ?

Les missions de l’ingénieur textile varient en fonction de son domaine de spécialisation. Cependant, voici les tâches courantes que l’on retrouve dans ce métier :

  • Conception de produits textiles répondant aux besoins des entreprises clientes.
  • Élaboration ou amélioration d’implants textiles pour faciliter la géolocalisation, ou d’implants textiles (textiles en matériaux synthétiques).
  • Élaboration des procédés de fabrication et des méthodes de contrôle qualité. 
  • Étude et sélection des matières premières. 
  • Recherche et sélection des fournisseurs.
  • Évaluation des fournisseurs au niveau du prix, des délais de livraison et de la qualité des produits.
  • Analyse des tests physiques et chimiques afin de garantir la qualité des produits textiles.
  • Gestion de la production et respect du budget.
  • Collaboration avec d’autres ingénieurs et experts en textile pour une innovation constante et une amélioration des procédés de fabrication. 
  • Collaboration avec les équipes commerciales pour comprendre les besoins du marché et développer de nouveaux produits.
  • Résolution de problèmes techniques. 
  • Assurance de la conformité réglementaire et environnementale des produits et des processus de fabrication.
  • Veille constante : suivi des tendances du marché et de chaque innovation technologique dans son domaine d’expertise. 
  • Supervision des usines de production à l’étranger (pour la grande distribution).

L’ingénieur textile peut occuper plusieurs postes : responsable de production, ingénieur qualité, responsable logistique/approvisionnement, responsable sourcing (achat des matières premières).

Quelles sont les qualités d’un ingénieur textile ?

L’ingénieur textile a de nombreuses qualités : 

  • Créativité : ce métier créatif implique une innovation constante. Le professionnel travaille sur plusieurs projets successifs ou simultanés, ce qui le pousse à partager ses idées et à collaborer avec de nombreux interlocuteurs. Chaque défi technique est important, notamment dans la mise au point de nouveaux procédés de fabrication ou de nouveaux matériaux. Il faut beaucoup d’imagination pour se lancer dans le développement d’un produit textile durable et respectueux de l’environnement.
  • Persévérance : cet emploi est très exigeant. Il implique parfois des horaires irréguliers et des déplacements fréquents, que ce soit en France ou à l’étranger. 
  • Rigueur : l’ingénieur textile doit se montrer rigoureux et organisé. Il doit pouvoir planifier les différentes étapes de la production et respecter les délais impartis.
  • Connaissances : durant ses études, l’ingénieur textile acquiert de nombreuses connaissances sur les matériaux et les techniques de production textile, pour sélectionner les meilleurs matériaux et proposer des solutions efficaces, améliorant la productivité. 
  • Pédagogie : l’ingénieur doit faire preuve de qualités managériales et de pédagogie pour expliquer ses travaux en interne. Il conduit chaque projet, anime ses équipes et rédige des rapports.

Force de proposition : pour proposer de nouvelles idées de conception, l’expert doit effectuer une veille sur chaque innovation dans son domaine d’application. La curiosité est l’une de ses plus grandes qualités. Elle lui permet de déceler les tendances de demain.

Quelles sont les compétences d’un ingénieur textile ?

Une fois diplômés d’une école ou d’une formation spécialisée, les ingénieurs textiles peuvent mettre leurs compétences au service de leur entreprise. Voici les aptitudes requises pour accéder à cet emploi : 

  • Très bonnes connaissances des procédés de fabrication. 
  • Une excellente maîtrise de l’anglais. En effet, l’ingénieur textile est amené à effectuer des déplacements fréquents à l’étranger. D’autant que l’industrie du textile est très importante dans les pays anglophones et que les équipes internationales se retrouvent dans les grands groupes. 
  • Une très bonne maîtrise des outils informatiques (conception assistée par ordinateur CAO).

Quelle formation suivre pour accéder à ce métier ?

Pour devenir ingénieur textile, il est indispensable d’obtenir un diplôme d’ingénieur, un Master (BAC +5) dans l’une des 4 écoles spécialisées dans l’ingénierie textile en France ou de rejoindre une école spécialisée dans un domaine particulier. 

  • École Itech (Institut textile et chimique) de Lyon.
  • Ensait (École nationale supérieure des arts et industries textiles) de Roubaix.
  • Ensisa (École nationale supérieure d’ingénieurs Sud Alsace).
  • HEI (École des hautes études d’ingénieur).

Comme ce secteur est particulièrement concurrentiel, il est souvent exigé des étudiants diplômés d’avoir au moins 2 ans d’expérience en tant qu’ingénieur spécialisé dans les composants ou dans les matériaux textiles. En raison de la mondialisation du secteur textile, il est aussi possible de se lancer dans une carrière à l’étranger. Aujourd’hui, un secteur en particulier rassemble une grande diversité de métiers, dont celui d’ingénieur textile. Il s’agit de la mode et du luxe. L’industrie textile et l’habillement sont en recherche permanente de professionnels du prêt-à-porter en fabrication ou en production. Si vous êtes passionné de mode, de luxe et que vous souhaitez évoluer dans un emploi créatif, il est recommandé d’intégrer l’école ISAL Paris. 

Cet établissement d’enseignement supérieur privé offre des formations de niveau BAC à BAC +5 et délivre des titres certifiés de niveaux 6 et 7, ainsi qu’un diplôme d’État. Les étudiants peuvent intégrer la formation “Bachelor Création et Design de Mode” qui se déroule en 3 ans. Elle forme les apprentis aux métiers du design de produits, de mode et de luxe. Grâce à ce cursus, ils fortifient leurs compétences en stylisme, textile et modélisme et acquièrent une solide culture du secteur pour ensuite évoluer dans une entreprise de haut niveau. Après avoir été diplômé de cette formation, chaque élève peut poursuivre ses études à l’école ISAL Paris et rejoindre le MBA Marketing et Innovation. En 1ère année, les étudiants découvrent les notions de marketing digital et de droits des affaires. Ils apprennent à concevoir une stratégie digitale et un plan de collection et à analyser les tendances de la mode et du luxe. En 2ème année, ils dirigent des projets, participent à des conférences et renforcent leurs acquis en anglais.

Quel est le salaire d’un ingénieur textile ?

En début de carrière, l’ingénieur textile est rémunéré à hauteur moyenne de 2500€ brut par mois. Après plusieurs années d’expérience, l’ingénieur confirmé peut percevoir un salaire moyen de 3400€ net mensuel.